Le financement des entreprises sociales

Chercheurs :

Sybille Mertens, Michel Marée

Description :

Les entreprises sociales mobilisent des moyens de nature et d'origine différentes : ventes, aides publiques, dons, cotisations, mécénat, bénévolat. La recherche comprend trois volets:

  • Elle vise tout d’abord à proposer une méthode logique pour la construction d'un budget en analysant les divers moyens comme une contrepartie aux bénéfices individuels ou collectifs.
  • Ensuite, la recherche analyse les besoins de financement en capital des entreprises sociales et étudient les nouvelles réponses apportées par les financeurs (venture philanthropy, développement de l’investissement socialement responsable, partenariats publics-privés, etc.).
  • Enfin, la recherche s'attèle à étudier le financement des entreprises sociales en lien avec leur cycle de vie. Cette partie de la recherche s'inscrit dans le cadre du projet (IAP-SOCENT - If not for profit, for what ? and how ?) financé par la Politique Scientifique Fédérale. Le Centre d’Economie Sociale et la Chaire Cera en Social Entrepreneurship lancent à cet effet une enquête sur les stratégies menées par les entreprises sociales en phase de démarrage d’activité.

Selon Sybille Mertens, chargée de cours à HEC-ULg et titulaire de la Chaire Cera en Social Entrepreneurship, « cette enquête est la première du genre en Belgique. Elle vise à mieux comprendre la phase de ‘bricolage’ qui caractérise traditionnellement les PME en période de démarrage. Celles-ci recourent à des stratégies dites de ‘bootstrapping’ qui permettent essentiellement de se débrouiller pour limiter les besoins en capitaux, soit en recourant à d’autres types de ressources, soit en limitant les coûts. »

D’après Lauranne Baland (HEC-ULg), « si les entreprises sociales traversent également cette période, nous avons des hypothèses fortes sur la mise en œuvre de stratégies particulières ». Les chercheurs vont donc s’atteler à identifier ces stratégies, ce qui permettra aussi de comprendre plus finement le lien entre les modes de financement des entreprises sociales et leur cycle de vie.

« Pour mener cette enquête, nous collaborons avec le CLEO et avec Concert-ES » poursuit Michel Marée, chargé de recherche au Centre d’Economie Sociale. « L’observatoire mis en place par Concert-ES nous permet de cerner avec précision la population à étudier et de constituer un échantillon valide d’une taille importante (n=1000). Et, grâce à un financement de l’Université (fonds spéciaux de la recherche - crédit classique), nous avons confié au CLEO le soin d’administrer l’enquête et de nous fournir les données. Cette collaboration nous permet de nous centrer sur l’analyse des données et sur les enseignements à tirer de cette recherche ».  Résultats attendus à l’été 2013.

Partenaires:

  • Cette recherche s'inscrit dans le cadre du projet START sur l'Entrepreneuriat social en Région Wallonne (ENSOREWA) dans lequel l'Université de Liège, Cera et la Région Wallonne sont partenaires.
  • ID-SOFT met gracieusement à disposition des étudiants du Master en "Management des entreprises sociales" le logiciel de prévisions financières et suivis budgétaires HANNAH.

Principales publications:

  • Marée, M. et Mertens, S. (2010), "Comment se finance le secteur associatif?", Résultats d'une enquête menée en Belgique francophone.
  • Henry, A. (2010), "Le financement", in Mertens, S. (sous la direction de), La gestion des entreprises sociales, Edipro , Liège, pp. 123-175.

Formation "Introduction à la prévision financière"